Elle confiture

Élle confiture cha débouzine
Cha coeule coeule édsur sés mans
Cha passe par chés treus d’élle tartine
Porquo qu’i n’a dés treus dins ch’pan ?

Bin seur en put aveuc du burre
Chés treus en put bin zés boucher
Cha n’sert à rin pis vlà qu’achteure
Qu’cha coeule itou dsur chés côtiés

Feudrot bin surquer ésse tartine
Élle tien-ne droète justémint
En l’met in douche alle s’incligne
Cha coeule et pis en n’y put rin

Pis cha vos coeule dins vos manche
Pis cha vos coeurt dsur vos borgeron
Édpis vos coeude jusqu’à vos panche
Quinte cha n’bérlafe pos ch’patalon

Pis quinte cha n’coeule pos cha quét
Éch pan s’démiaute inter vos dogts
Cha griboule et pis cha érquet
Côtié d’élle farche cha y va drot

Au momint éd passier ein-ne loque
En in met ploein sés habillures
Pus qu’en l’ressuie pus qu’en berloque
Pis pus qu’en frotte pus qu’cha s’étind

Ch’est por cha qu’i n’a qu’is ont quér
Minger d’élle creume éd marron
Cha colle à ch’pan ch’est sins mystère
Ch’est pus conmun mains cha tchient bon

Porquo torner rond d’élle matchière ?
En fat l’éschole buchon-nière
In érvnant en prind ch’l'éscabelle
Pis en va tut drot à ch’l'ourmelle

Qu’alle seuche à fraisse o à l’rhubarpe
En l’inton-nérot bin à l’louche
Élle confiture en l’dégarouche
En in fat quér mitan d’ésse barpe

Pis ein jur en est à plache
En moène élle vie conme d’ein câtieu
Dins chés vasions dins chés palaches
En vos l’apporte dsur ein platieu

Élle confiture qu’alle débouzine
Qu’alle coeule coeule inter sés dux mans
Qu’alle passe pa chés treus d’élle tartine
Porquo qu’i n’a dés treus dins ch’pan ?

Bin seur qu’en put aveuc du burre
Chés treus en put bin zés boucher
Cha n’sert à rin qu’élle avinture
En n’va quind meume pos ércmincher ! !

Hector Crinon 1807 – 2007

crinonbusteIl est bon de rappeler qu’Hector Crinon est un pur picard du Vermandois. Haricotchi de métier, il est autodidacte, mais a probablement bénéficié de l’appui du curé du village. Il devient aussi écrivain et poète ; il écrit ses satires dans sa tête, en suivant le sillon de son brabant. Sculpteur de terre, il est aussi sculpteur sur bois. Il est aussi picard par son nom patronymique, puisque crinon c’est, en picard, grillon.

A l’initiative de la municipalité et de son maire, différents partenaires : la commune, la paroisse, l’association Tertous Gadrus, un marbrier, l’OCRP, différentes personnes se sont associées pour évoquer Hector Crinon et se œuvres au cours d’une semaine. Mais n’oulions pas non plus le père-curé de la paroisse Notère-Danme éd Moyinpont et des paroissiens ou habitants du secteur. Cette initiative prend sa source et s’appuie sur deux événements de l’année 2006 : la conférence d’Ivar éch Vavar à Péronne et le travail de reprise, puis d’édition (chez la Vague Verte) des Satires de Crinon grâce à Brigitte Plaquet et Gisèle Guilbert-Duquenne.
Début de semaine donc, avec une célébration tout en picard, une célébration religieuse et une messe le lundi 11 juin en l’église Saint-Pierre Saint-Paul de Vraignes-en-Vermandois, à 18 heures 30 précises. L’ensemble des textes, des traductions, des interventions ont été prévues lors d’une importante rencontre chez le répondant de la paroisse sur Vraignes. Le déroulement de la célébration, les lectures, l’homélie seront en picard et la cérémonie rehaussée par la présence de deux excellents musiciens de musique traditionnelle picarde (religieuse aussi comme pour l’occasion) avec plusieurs instruments : vielle à roues, épinette, luth, pipausac,… Différentes prises de paroles sont prévues au travers du mot d’accueil, des lectures, de la prière universelle,… Ce sera l’occasion de découvrir dans l’église l’une des sculptures d’Hector Crinon : la croix de Saint-Antoine en tau qui trône avec son Christ au-dessus de l’autel.crinonplaque
La messe sera suivie d’un verre de l’amitié picard, à partager à l’issue de la cérémonie, et offert par la commune de Vraignes.

Samedi 16 juin, dès 15 heures conférence sur Hector Crinon par Pierre Ivart. La conférence sera suivie du dépôt d’une plaque sculptée par M. Bobeuf et rappelant les activivités d’Hector Crinon : haricotchi, écriveux pis intalleux d’éstatues.
Pour clore le tout une balade contée dans et hors du village rappellera les lieux où a vécu Crinon, mais aussi au passage l’évocation d’un autre enfant du pays, poète lui aussi : Raymond Beaucourt.

Il est également, et cela en projet avec l’OCRP et d’autres partenaires, en particulier le Tourisme, qu’un maillon d’une route des écrivains picards en picard, commence à avoir un début de concrétisation en septembre : Hector Crinon et Raymond Beaucourt de Vraignes, mais aussi Gustave Devraine à Péronne, Sellier à Quivières, Poiteux de Brouchy à Brouchy, Georges Gry à Vaux-en-Vermandois, Charles Bovelles Charles-Louis Gosseu, et Jean-Louis Gosseu, Denise Denisse à Saint-Quentin, entre autres écrivains du Vermandois, à cheval sur l’Aisne et la Somme.
L’ensemble des manifestations est bien sûr gratuit, les enfants et la population ont été invités à se mobiliser pour participer et aussi pour rendre amiteux pis bieu éch villache éd Vraingnes-in-Vermindos.

Rendez-vous sont donc donnés !