Les différents « noms » successifs de LANCHY à travers l’Histoire

Les différents « noms » successifs de LANCHY à travers l’Histoire

 

 Lanchy canton de Vermand

1015 

uillae LANCIACUM

1138 

LANCY

1145 

LANTIACUM

(Cartulaire[1] de l’abbaye d’Homblières, page 8)

1145 

LANCIACUM

1147

In rerritorio de LANCI, terra de LANCHI

(chapitre[2] de l’abbaye de Prémontré)

XII° siècle 

LANTIACI

date indéterminée 

LANCIACUS

1300 

LANCHY

 

 

La seigneurie de Lanchy relevait de Ham

La cure était du doyenné rural de la même ville

Le dernier seigneur de Lanchy a été Quentin Fouquier, notaire à Saint-Quentin

L’Eglise (détruite en 1917) est sous le vocable (patronage) de Saint-Médard

Le chemin de Nesle, au sud du terroir, est une ancienne voie romaine. Les habitants sont les Lanchyacois, mais ils pourraient tout aussi bien être dénommés Lanciacois

 

·  En 1933 il y avait un café, épicier, tabac tenu par Mme Vve Tampigny

· De l’école, on peut dire qu’en 1936, on indiquait, à destination des instituteurs, qu’elle était mixte, accueillant 12 élèves. Le logement de fonction comportait 6 pièces, 2 au R.D.C, 2 à l’étage et 2 mansardées, avec cave, grenier et buanderie. Le jardin couvrait 6 ares. Il n’y avait pas d’eau potable, ni d’électricité. L’institutrice n’était pas secrétaire de mairie. 300 Francs était la somme allouée par la commune chaque année.

· En 1954 le café-épicerie existait toujours, tenu par Goffin

 

·  Le nom est celui d’un domaine romain, le suffixe

 -ACUM a donné -Y 

 donc domaine d’un certain LANCIUS

·  On trouve un autre patronyme (nom de famille que LANCHY, c’est DELANCHY (personne originaire du village de Lanchy à l’origine)

·  LANCHY est un nom de lieu, on appelle cela un toponyme

·  LANCHY serait plutôt le nom picard

·  et LANCY aurait été le nom français.

 

 


[1] Recueil de chartes contenant la transcription des titres de propriété et des privilèges temporels d’un monastère.

 

[2] Assemblée de religieux réunis pour délibérer de leurs affaires

Ville de Annois: Jeu de Grille

 

A.N.N.O.I.S

Élle prumière cminche l’abebibobu – Élle dux ch’est nos départémintÉlle tros ch’est cminche pis finit NoéyonÉlle quate ch’est l’cousin-ne à 0 - Élle chinquiènme quinte en ritÉlle darnière alle chiffèle – Min toute i va « A gailles »

 

image029

u Chés mouts qu’i n’a dins l’grile és litent

v d’heut in bas [1à 6]

v éd droète à gueuche [7]

v d’bas in heut [8 à 15]

v éd gueuche à droète [16 à 20]

uEch l’inichiale éd chés mouts, alle est pinchée

u Is (chés mots) ont à vir aveuc éch villache d’ANNOIS…

  cachez pis vos zés treuverez !

 

 

 

Nos

Mots

Explications

1

HAMEAU

Ecart

2

590

Superficie du terroir en ha

3

CARRIERE(S)

Rue

4

ABE(S)

Les Deux-arbres

5

ETANGS

Lieu

6

02

Le département en chiffres

7

ANNOIS

Toponyme

8

FONTAINE

Lieu

9

ANNOISIENS

Noms des habitants

10

St

Le chef-lieu

11

SIMON

de canton

12

SABLIERE

Lieu

13

DETROIT

Hameau

14

XVI°

Date de la fenêtre du choeur

15

MARLIERE

Nom de rue

16

HAM

Nom de rue

17

AUNES

Annois = bois d’Au(l)nes

18

MARTIN

Saint de la paroisse

19

AISNE

Département en lettres

20

CHÂTEAU

Nom de rue

 

 

 

Édvnir d’ein-ne bérouette (Destinée d’une brouette)

brouette-1I n’avot dins l’timps ein ménusier béllovoésien, quérron-ménusier à l’mote éd l’inchien timps, qu’i l’a ménusié ein-ne bérouette por Christian obin putout sin père éj cros : bérouette in bos, solite, aveuc ein-ne reue conme chelle d’ein quér. Él timps i l’a passié, pis por dés animachions dins chés rues, en a yeu ébsoin d’ein-ne bérouette. Acater élle bérouette Christian cha n’étot pos Diu possibe, en a don déchidié ein écange : ein-ne neuve bérouette, grin-ne parellemint, bos pis fier, là conte élle fameusse bérouette d’ichi. Marqué dit, marqué fat, bérouette acatée, bérouette écangée.
Por qu’alle seuche pus tchulturelle pis pos seulemint tchulturale, alle a té peinturée in rouche. Chés énées ont passié, alle a viézi, alle a souffert pis alle a yeu ébsoin d’ein-ne tchure éd jon-nesse.
Qu’est-che miux qu’éch ménusier d’achteure (qui n’est pus quérron bin seur, écore équ !) por li érdon-ner ein-ne ésgonde jon-nesse, pis zés vlà, ch’l'honme éd l’art pis l’bérouette.
Ésse sourtie qu’alle vient, chés timps-chi, achteure qu’alle a értreuvé fière fidjure, cha séra élle veilliée éd Neuël éd Péron-ne, alle amoénera chés saintons pis chés cabotans por ein-ne mise in plache d’élle creute dins l’soérée.

« Coses qu’is n’bougetent pos, ez-vus don ein-ne anme… ? »
« Chi tant qu’en édvise éd chés coses, pis qu’en s’ramintuve éd chés gins, cheutes-chi is n’sont mie morts ! »

Il était une fois un menuisier bellovoisien, charron-menuisier à l’ancienne qui a fabriqué une brouette pour Christian ou peut-être son père : brouette en bois, solide, avec une roue elle-même conséquente.
Le temps passa (35 ans !) et, pour des animations de rue, on eut besoin d’une brouette. L’achat de ladite brouette se révélant impossible, un troc fut envisagé : une brouette neuve aussi spacieuse, bois et fer, contre la fameuse brouette indigène. Marché conclu, brouette achetée, brouette échangée.
Pour qu’elle soit plus culturelle et non pas simplement culturale, elle a été peinte en rouge. Les ans passant, elle a vieilli, elle a souffert et a eu besoin d’une cure de jouvence.
Qui mieux que l’actuel menuisier (qui n’est plus charron bien sûr, encore que !) pour lui redonner une seconde jeunesse et les voilà, l’homme de l’art et la bérouette.
Sa prochaine sortie, maintenant qu’elle a retrouvé fière allure, sera la veillée de Noël de Péronne du 14 décembre, elle amènera les santons et les cabotans pour une mise en place de la crèche dans la soirée.

« Objets inanimés avez-vous donc une âme… ? »
« Tant que l’on parle des choses et des gens ces derniers ne sont pas morts ! »

Péronne (conter la bière) 2006

En animation picarde avec la Ghilde des amis de la bière du Nord à la Brasserie
De Clerck à Péronne pour la saison de la bière de Noël. Une animation picarde était prévue par votre serviteur lors du repas de leur Assemblée Générale.
- Animation contes et surtout contes de Noël :
- la Nativité
- Les feux-palindromes éd Neuél MARC LIA LUC ET LEON

Elle tchotte qu’alle disot des gros mots – Neuel vu par ésses eutes – Chés cugnots d’éch boulinger…
Ed 2 heures à 5 heures édmie !

Élle canchon picarte À ch’Canada juillet 2005


1. Objectif du projet

1.1. Objectif culturel

S’il est important que les Picards prennent conscience de la richesse de leur patrimoine, il est tout aussi important que cette richesse servent à communiquer entre les peuples. Loin d’être un enfermement dans notre régionalisme, c’est au contraire une ouverture au monde, à d’autre culture que nous nous proposons de réaliser par ce projet. Pour respecter l’autre, il faut connaître nos points communs mais aussi nos différences. Pour recevoir, encore faut-il pouvoir donner. Après trois années de travail et de concerts, l’association Achteure a plus d’une tradition dans sa valise…allons mettre « nos loques » dans les armoires des autres !!!

1.2. Démarche du projet

Nous avons prévu de rencontrer des artistes, des journalistes, des étudiant(e)s avec qui nous communiquons déjà par la groupe de discussions de l’agence régionale de Picardie.

Pendant ces quinze jours, nous réaliserons plusieurs spectacles dans des organisations culturelles structurées mais également dans des petits lieux (cabarets, cafés, etc….)

Possédant des CD de chansons picardes, nous réaliserons des émissions de radio (des disques ont déjà été envoyés) pour nous faire entendre et nous réaliserons des échanges et des collectes de chansons traditionnelles.

1.3. L’équipe du projet

Association Achteure (Pays de Bray dans L’Oise).

· Dominique Mouchot, président de l’association et régisseur lumière du groupe Achteure.

· Natahlie Coulm, accordéoniste et chanteuse du groupe Achteure.

· Didier Bricnet, contrebassiste et chanteur du groupe Achteure.

· Baptiste Boulfroy, saxophoniste et percussionniste du groupe Achteure.

· Philippe Boulfroy, guitariste et chanteur du groupe Achteure.

Association Tertous Gadrus (Vermandois dans la Somme).


· Jean-Pierre Semblat, conteur et chanteur du groupe Achteure.

Association Les ateliers de l’Orphéon (Thiérache dans l’Aisne).

· François Péry-Douy, animation instrumentale, violon et cornemuse picarde.

· Claude Péry-Douy, contes et percussions.

Association Achuchon Achuchonés (Plateau picard dans L’Oise).

· Sabrina Leduc, photographe pour l’Association Achteure

· Fabien Padez, régisseur son du groupe Achteure.

Indépendant

· Dominique Moisan, journaliste et rédacteur indépendant

1.4. Contenu du voyage.

Du 3 juillet au 17 juillet 2005 soit 15 jours

Nouveau Brunswick : 2 spectacles proposés.

Ontariao : 1 spectacle proposé.

Montréal : 1 spectacle proposé.

Québec : 1 spectacle proposé.

1.5. Spectacles proposés.

Spectacle musical chanté :

Proposé par les 5 musiciens du groupe Achteure.

Spectacle de musique traditionnelle et présentation d’instruments :

Proposé par Claude et François Péry-Douy de l’association Les Ateliers del’Orphéon.

Spectacle de contes, chansons et jeux :

Proposé par le conteur picard Jean-Pierre Semblat

Spectacle « Formeul Festinque » :

Une formule festival proposant un mélange des trois spectacles précédents.

1.6. Les partenaires possibles

· La mairie d’Ons en Bray

· L’intercommunalité de « Pays de Bray »

· L’intercommunalité de « Thelle Bray »

· La mairie de Beauvais.

· Le conseil général de l’Oise.

· Le conseil général de la Somme.

· Le conseil général de l’Aisne.

· L’agence régionale du patrimoine, de la langue et de la culture de Picardie (ARPP)

· Le Conseil Régional de Picardie.

· La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).

· Parlement européen.

2. L’historique de l’association Achteure

2.1. La collecte de chansons
Souches et manifestations :

L’association contacte des personnes susceptibles d’apporter des témoignages de textes et de chansons, cela par l’intermédiaire des communes, des associations du 3ème âge, des organisateurs de manifestations, des hôpitaux, des médiathèques, etc…. sur l’ensemble de la picardie linguistique.

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Philippe Boulfroy, réalisateur d’une collecte de chanson picarde ( A ce jour, 2000 chansons répertoriées sur l’ensemble de la Picardie linguistique) 60650 Ons en Bray.

Enregistrement :

L’enregistrement des témoignages, des textes et chansons est effectué sur CD numérique de type « minidisc » pouvant être exploité sur informatique. L’enregistrement pourra se faire sur les sites de rencontres, pendant les manifestations ou en studio dans l’école de musique de Beauvais.

Animateur, intervenant: Philippe Boulfroy, réalisateur d’une collecte de chanson picarde

2.2. La sauvegarde et la transcription des chansons

Le texte :

Mise en forme du texte transmis en respectant l’orthographe locale ou transcription en respectant la phonétique sur la base de l’enregistrement

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Jean-Marie Braillon, fondateur de l’université picarde libre de Thiérache, auteur du dictionnaire général Français-Picard 02140 Lemé

La musique et les partitions :


Identification de la forme musicale, vérification sur un dépôt éventuel, vérification des airs empruntés (sur l’air de…). Transcription et harmonisation sur écoute des enregistrements des musiques connues, inconnues, traditionnelles ou des airs empruntés (sur l’air de…). Le groupe Achteure a réalisé en 2003 un disque de chansons picarde « Lés pyids dins ioe, él né in ‘l ér » avec des artistes de toute la Picardie et les élèves de l’école nationale de musique de Beauvais

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Professeur de l’école de musique, harmonies municipales locales, Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique (SACEM).

L’édition sonore en projet:

Réalisation d’un CD regroupant des enregistrements originaux effectués sur les sites, les reprises et interprétations par les élèves de l’école de musique de Beauvais.

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Idem ci-dessus

L’édition écrite en projet :

Edition d’un recueil regroupant tous les textes (picards et traductions en français) et partitions des chansons picardes de l’Oise

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Jean-Marie Braillon, fondateur de l’université picarde libre de Thiérache, auteur du dictionnaire général Français-Picard 02140 Lemé

2.2. La collecte de mots picards

Collecte et enregistrement de mots picards (deux ans de réunion) et réalisation d’un glossaire en 2003 de collecte de mots dans le hameau de Armentières (Commune de La Chapelle-aux-pots) dans le Pays de Bray picard.

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Philippe Boulfroy de l’association Achteure et Jean-Marie Braillon, fondateur de l’université picarde libre de Thiérache, auteur du dictionnaire général Français-Picard 02140 Lemé

2.4. Les projet satellites

L’initiation des enfants aux comptines, fables, jeux de doigts, jeus picards :

Intégration d’initiation musicale aux plus jeunes enfants et interventions sur les comptines, les fables, spectacles marionnettes, les jeux.

Comptine/fables : Jean-Pierre Semblat, conteur picard, 02590 Beauvais en Vermandois

Spectacles marionnettes : Laurent Devisme 80260 St Gratien

Jeux picards : Thierry Seillier, association Tertous 80 Tours en Vimeu

Jury de correction des concours du picard au collège:

Membres du jury de correction des concours du picard au collège

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Philippe Boulfroy d’Achteure.Thierry Seillier, association Tertous 80 Tours en Vimeux. Jean-Pierre Semblat, conteur picard, 02590 Beauvais en Vermandois. Jean-Marie Braillon, fondateur de l’université picarde libre de Thiérache, auteur du dictionnaire général Français-Picard 02140 Lemé

Les instruments et stages :


Animations instrumentales avec violon, flûte, accordéon diatonique et cornemuse picarde. Réalisation de cornemuses picardes appelées MUCHOSA dans le pays picard belge (Hainaut) ou PIPOSA dans le pays picard septentrional ( Nord, Pas de Calais), découverte de cet instruments traditionnels et son apprentissage.

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Claude et François Péry-Douy de l’Atelier de l’Orphéon 02140 Harcigny.

La fête de chés wêpes:

Participation et direction artistique de l’organisation des festivals de chés wêpes dans l’ensemble de la picardie.

Animateur, intervenant ou/et partenaire : Philippe Boulfroy d’Achteure. François Péry-Douy de l’Atelier de l’Orphéon 02140 Harcigny. Thierry Seillier, association Tertous 80 Tours en Vimeu.

Achteure en bocage / Hallue dans la Somme à la fête de « chés wêpes »

3. Le groupe Achteure

3.1. Philippe Boulfroy et le groupe Achteure


Philippe Boulfroy est originaire de Moreuil dans la Somme. Il effectue ses premiers spectacles de musique entre copains de collège. Après une période de bals du samedi soir, il écrit et compose.

Dès 1978, il participe à la fête dans la ville d’Amiens, aux fêtes du PSU et des anarchistes. Auteur, compositeur, interprète, membre de la Sacem, Philippe fait les premières parties de Jean-Pierre Bonsirven, Gilles Servat et Bernard Haillant. Elève externe de l’école des Beaux-arts d’Amiens, il participe en chansons aux vernissages d’expositions dans sa région.

En 1979, il rencontre le chanteur Dominique Moisan et c’est l’amitié qui fera le reste jusqu’en 1982: Spectacles dans le nord de la France et notamment chez Joseph Tournel à Rebreuve-Ranchicourt, intervention en radio, télévision et création d’une association “ Amiens Cabaret ” qui fera chanter un grand nombre de chanteurs dans les bistrots de la région. En 1982, Philippe Boulfroy quitte la Picardie pour l’Alsace. Il y rencontre Roger Siffert et représente la Picardie au festival de la chanson régionale de Schiltigheim.

De 1986 à 1988, Philippe propose une émission de chansons sur “ Radio Dreyeckland ” qui lui permet de rencontrer des artistes de la chanson. Mais délaissant parfois celle-ci, Philippe retourne à ses premiers amours: inscrit à l’école d’arts plastiques de Colmar, il apprend la peinture à l’huile avec le maître japonais Itsuki Anaï.

En 1988, il rentre en Picardie, à Ons en Bray, près de Beauvais. Il participe en tant que régisseur de chapiteau à une tournée de cirque pour enfants avec son ami de toujours, le clown Joël Dufresne. Tantôt cracheur de feu dans les spectacles, tantôt sonorisateur ou régisseur des lumières pour des troupes théâtrales, Philippe réalise et met en scène de 1990 à 1996 un spectacle “ son et lumière ” de plus de 150 acteurs dans son village.

Depuis 1996, il apprend et pratique la céramique comme dans la tradition du Pays de Bray et installe un atelier pour enfin travailler… la peinture.

Mais au cours d’un spectacle à l’ASCA, à Beauvais, Philippe rencontre Didier Bricnet et Nathalie Coulm. L’idée de refaire un spectacle de chansons picardes germe alors.

Didier Bricnet, contrebassiste, est diplômé du conservatoire national de musique de Cergy -Pontoise. Ancien bassiste de Mouloudji et du groupe “ Au bonheur des Dames ”, il est aujourd’hui professeur à l’école de musique de Méru dans l’Oise. Cheminot, il a avalé un sifflet et un réveil. Pour Philippe, c’est le métronome du groupe.

Nathalie Coulm, accordéoniste, est havraise d’origine bretonne. Elle possède un CAPES de musicologie. Professeur de l’école de musique de Méru en 98/99, elle enseigne actuellement la musique au collège de Neuilly en Thelle. Philippe a prévenu Nathalie: Dans le groupe, on partage les tâches. Il n’y a pas de chef d’orchestre…lui… c’est le chef….elle…c’est l’orchestre.

Baptiste Boulfroy, saxophoniste, est un ancien élève du conservatoire national de musique de Beauvais. Il fut membre d’un quatuor classique de saxophones et d’un orchestre de jazz. Il étudie actuellement les techniques des métiers de la musique à Caen. C’est le plus jeune du groupe mais il n’hésite pas à braver le picard.

Dominique Mouchot est le président de notre association et notre régisseur lumière.

Fabien Padez est notre régisseur son. Ils sont d’achteure mais auchi d’advint pi d’apreu (Ils sont de maintenant mais aussi d’avant et d’après). Sans eux , le spectacle n’aurait pas lieu.

Philippe Boulfroy prépare également une anthologie générale de la chanson picarde sur toute la région linguistique avec plus de 1700 chansons répertoriées. Il contribue également à des collectes de mots dans l’Oise et prend part à des corrections du concours du Picard en collège avec l’association FIPQ de Jean-Marie Braillon dans l’Aisne.

3.2. Le disque

En 2003, le groupe ACHTEURE réalise un CD « Lés pyids dins ioe, él né in ‘l ér » avec des artistes de toute la Picardie.

Plus de 1200 disques distribuées en quelques mois dans 40 départements français.

3.3. Les spectacles

80 spectacles dans toute la Picardie linguistique en 4 années ! Un spectacle à la maison de la culture de Tournai en Belgique pour 2005 et un projet de tournée au Canada …

C’est un spectacle de plus d’une heure avec des chansons de poètes et de chanteurs picards et wallons d’hier et d’aujourd’hui que nous vous proposons… et cha’ n’ foet que c’mincher….

3.4. Répertoire du groupe

1.Les p’tits batteleurs Traditionnel de Rumigny. Arrangement P. Boulfroy

2.Le clairon Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

3.Nou Som.mes Paoles : Maurice Garet. Musique :Gilles Nadaud

4.Sandrine Paroles: Edgar Droyere Musique: Patrick Sechet

5.Co dit de chat Paroles et musique: Chabot Béton ( Jean-Pierre Desoulier)

6.En r’v'nant d’chez Barnum Paroles de Louis Seurvat

7.Chez Joseph Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

8.Complainte Etaploise Traditionnel des marins d’Etaple

9.A no moéson in na tuë in pourchieu Traditionnel de Monceau sur Oise dans l’Aisne

10.Colin Meschuques Paroles: Armel Depoilly Musique: Marc Monsigny

11.Ch’cot qui ch’ceuff ach’fu Arrangement : Philippe Boulfroy et Achteure

12.Mitan d’ti Paroles et Musique: Jean Luc Vigneux (1989)

13.Quaind chés glaines airont des deints Paroles de Louis Seurvat

14.Ali alo pour Marchero Chant des dockers de Dunkerque Arrangement : Boulfroy/Braillon

15.Aimer autant Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

16.Chanson du bourdis Accompagnement: l’Abbé René Marie Rebond

17.El Sainterre Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

18.Halté lo ! peuliche Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

19.Canchon à boère Paroles de Thierry Seillier

20.V’lo grand’mère à poussières Paroles : Edouard David Musique : Paul Bulot

21.La p’tite gayole Adaptation Julos Beaucarne

22.Mort de deux êtres qui se séparent Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

23.El voéture à tchiens Paroles : Paul Pingré Musique : Louis Antonin

24.Ch’l'arignée Paroles: Emmanuel Bourgeois.

25.La gare Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

26.Les trois mendiants Paroles et Musique : Philéas Lebesgue

27.Le p’tit Martin Paroles et Musique: Philippe Boulfroy

28.La fête de l’âne Chant traditionnel

29.La chanson de Craonne Paroles anonymes. Musique : Charles Sablon

30.Au Génel Chant traditionel de Boulogne sur Mer

31.L’pic Texte de Jules Mousseron

32.El séminche ed chuque Paroles et musique de François Decottignies dit « Brûle-Maison »

33.Jin Laridjette à mérié ‘s file Chant traditionnel

34.Al fiéte eud « chés wêpes » Paroles et Musique: Philippe Boulfroy