Fourmizon

In picard, i n’a quasimint lés meumes timps, motes pis person-nes qu’in frainchais. Quites différinches quind meume aveuc él Frainchais : pos d’passié simpe (en use él passié compousé), pis l’aussiliaire por chés timps compousés ch’est l’aussiliaire avoèr seulemint, janmas ête. Éj – te (obin tu) – i – alle (obin a) – nos (obin os) – vos – is pis raremint alles obin (as) por chés person-nels. En use fachilemint souvint d’éch sugjontif présint obin imparfat. Ch’est conme éch veurbe qui chuit si, i l’est li toudis au condichion-nel. Cha, cha fat équ quinte chés tchottes tiêtes blon-nes obin noères picardes is écritent in frainchais, cha don-ne : j’ai monté en haut du grenier – si j’aurais su que c’était aussi difficile… En va m’dire n’yeus apprindez pos l’picard ! bin justémint si, quinte is voéront d’z'eutes lan-nes : inglais, allemand, is sairont qu’i n’a dés différinches conme cha itou d’ein-ne lan-ne à l’eute !
Ch’est don ein-ne tchotte jumlastique qu’éd conjudjier in picard : éj sus – is airaint – qu’en l’peuche – i l’airot té – euchez – s’avot démêlé. En treuve écore itou chin qu’en appalle dés timps surcomposiés : i l’airot yeu té contint d’vos vire ! Adon, in picard, en put tout d’chuite

savoèr chi qu’en est inhui, édman, hiér ; chi qu’en reuve, qu’en cmande et pis ch’resse conme dins ch’z'eutes lan-nes.

GLOSSAIRE
Adon : donc
Airaint : auraient
Airot té : aurait été
Edman : demain
Euchez : ayez
Fourmizon : conjugaison
Inhui : aujourd’hui
Peuche : puisse
S’avot démêlé : s’était coiffé
Sus : suis

Noms d’famile in picard

france-picardie-4246b1El prumier, échti qu’en treuve él pus, ch’est Picard bin seur ! Ch’est 35 912 gins qu’is ont éch nom làl in Frainche, i vient in liméro 80 éd chés noms chés pus usiés.

 

Héreusemint équ tus chés Picards is n’s'appalltent pos Picard, pis qu’is n’vitent pos in Picardie, ni meume in Frainche. In déhors d’éch patronlyme-làl, i né n’a éd z’eutes éd noms éd famile équ ch’est du picard, comme : Alliot (tchot Elie) – Boquillon (bûcheron) – Carlier (charron) – Dugardin (du jardin) – Ernu (orage) – Fauquer (faucher) – Gavelle (javelle) – Houche (clôture) – Icard (hérisson) – Jonquières (joncs) – Labroye (arbre) – Molyneux (meunier) – Noncle (oncle) – Pêqueux (pêcheur) – Quesne (chêne) – Rocque (roche) – Sacquier (fabricant de sacs) – Tesson (blaireau) – Varlet (valet) – Wuillaume (Guillaume). Cha n’est pos non pus équ tus chés gins qui vitent in Picardie, is ont ein nom picard. Chés eutes noms is sont itou ouchi bieux qu’lés neurs. En volot seulemint amoutrer équ dins ein-ne lan-ne qu’alle seuche région-nale obin pos, i n’a dés mots por toute : chés gins, chés biêtes, coses, métchiers, abes, sintimints, idiées, villes pis villaches, l’érligion, l’anmour, l’humour surtoute quinte i l’est picard. Caque cose alle a sin nom, pis i n’a ein nom por caque cose. Quinte ch’est dés nouvieutés, alorse, i feut conme in frainchais, inglais obin chinos créier dés nouvieux mots : en appalle cha dés néologimses

!
 

 

 

GLOSSAIRE :
Amoutrer : montrer
Caque : chaque
Cose : chose
Les neurs : les nôtres
Seuche : soit
Usier : utiliser
Vitent : vivent

Jinvier !

3596150000337_1_300Prumier mos, prumière boche dsur sés dogts pusqu’i l’a 31 jurs ! Ch’est l’mos d’chés Ros d’où qu’élle rallonge éd chés jurs en s’éne aperchot ; à l’Sint-Intoène chés jurs raugmintent d’l'érpas (érpos ?) d’ein moène. Quo d’bieu in jinvier ? En s’cauffe, conme éch cat d’élle canchon picarde (dsur ein air russe) : Min cat i s’cauffe (doube) – Chi i s’cauffe ch’est qu’i l’a frod – Min cat i s’cauffe ! Éd moinse in moinse à l’cuin d’éch fu, pache qu’achteure dés fus, i né n’a pus. Dés fus aveuc édsur dés ronds qu’en inyeuvot por fare cauffer pus rade éch minger. Ein-ne djeule éd poêle qu’en y passiot éch tison-nier por éscouer chés chin-nes, chin-nes qu’is iraint dins l’voéyette d’éch gardin quinte cha débernatot. D’éch rouche tison-nier en férrot élle bière qu’alle moussot dins l’chope. Dins ch’four, par drière, en cuisot, en récauffot sés coeuchons por éne pos avoèr frod à sés harpions, obin, dsus l’porte, en rébeubissot quite tchot poulet o core égnieu ein-ne miette cafus. Ein roubinet don-not ch’ieu coeude. Éch l’édsur i fasot offiche éd grile-pan por chés rotoies aveuc quite resse éd fricasse. Élle lambique alle frichon-not drière éch poêle pis l’marmite alle fasot intin-ne sin cliquotis qu’i l’an-nonchot, conme ein rével, qu’i l’étot l’heure éd dîner.
Chés dzous-pattes éd poêle is sont dévenues dés chindriers. Chés radjateurs, calourifères pis convecteux is ont rimplaché nos peuve poêle Godin ! 

GLOSSAIRE
Boche : bosse
Chindrier : cendrier
Débarnater : dégeler
Doube : bis
Erpas – érpos : repas – repos
Fricasse : fricot
Harpions : orteils
Lambique : cafetière
Rébeubir : ramener à la vie
Rôtoie : rôtie