Bren

picture-1Décidémint, nos vlà aveuc dés mots qui sont pus grous qu’és eutes, ein-ne sémoain-ne dsur l’eute ! Chi vos l’volez bin, inhui nos ‘n’édviserons, éd quo ? éd bin éd cha ! Éch cha-làl, cha n’est pos conme in frainchais, cha a pétète élle meume coleur, mains ch’est toute.

En restot dins chés villaches pis meume chés fourbours, en in voéyot tus lés jours. Ch’étot chés gveus qu’is passaint, éttlées, laissiaint par drière eusses eutes dés monts qu’en ramassot aveuc pelle à quérbon obin baliyette. Ch’étot échti d’chés vaques, bousats eutérmint dit, qu’en ranmenot por y trimper chés poérets à érpiquer. I n’avot core chés tchottes biles éd zan par drière berbis pis maguettes. Sez-vus qu’élle colombine alle fat poussier chés guernons ? Sez-vus qu’du bren, ch’est d’l'argint ? Ch’est-ti vrai dins l’eute sins ? À coeuse d’élle coleur, chin qu’i n’in coeule éd chés abes à noéyeux, conme éch chrisier, ch’est du bren d’agache. En nettiot-ti chés éralles d’ein tchot, en li disot qu’i faulot inyeuver ch’bren d’éralles. Cheutes aveuc dés cavieux rouches, is avaint souvint du bren d’Judas dsur leu figure. À ch’l'éstaminet, chés varlets is buvaint la goutte, du bren-d’vin (is n’in sortaint souvint bren-zingue) et pis chés tchots, mingeaint du bren d’diape, caramel qu’en coulot dsur éch marbe d’élle cminée. Quinte élle zizique d’éch 87ème alle sourtot dins chés rues éd Sint-Quintin, dés bin-nes éd

bréne-quiens zés chuivaint in cantant (qu’alle disot Denise Denisse) :  »T’as du bren tin tchul, tchot Bédu, d’élle morviatte à t’manche, t’élle réssuie à tin ziu cassiu, t’as du bren tin tchul tchot Bédu ! » I n’avot-ti quitezein qu’en n’povot pos vire, i vos dégoûtot pire équ du bren. Pis core in équémant élle confiture en disot « Hum, hum, du bren ch’n'est pos d’l'équeume ! » Pindint qu’vos y êtes, ravisez, en a vraimint du timps éd bren. Cha débernate, bernatier, berneux ! Voéyez qu’éch bren i put meume és matte in bern- (conme ein drapieu !)

GLOSSAIRE :
Guernons : moustaches
Bren d’agache : gomme Nettier : nettoyer
Bren d’éralles : cérumen
Bren d’Judas : taches de rousseur
Bren-d’van : digestif
Bren-d’zingue : soûl
Bréne-quiens : galopins Morviatte : chandelle
Equeume : écume de confiture

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>