Coing (PARLONS PICARD – AISNE-NOUVELLE)

8c3-coingQuites gins ditent ch’est dés fos déffichile éd lire, comprin-ne éch »Parlons picard » du sanmedi. I feut dire équ l’éschole éd La République a n’a pos bécoeup apprind à lire obin à décrire él Picard !

Lisons él-lé à heute vox, pis dés fos, en féra core pus simpe (acoutez dsur www.chespicards.fr). Conme chti-chi dsur chés coing, coin, coin-coin ! Éd qué cuin qu’en édvise ? d’échti qu’en y va quite fos, éch tchot-cuin, obin d’l'eute qu’éch meuvais éscholier en l’invoe aveuc ein bon-net d’bourrique ?

O core cougnés qu’en infique mitan d’éch bos por él fare péter in mourcheux pou l’cminée. Éch leup i l’est attindu à ch’cuin d’éch bos. Ch’est core éch cuin d’rues d’élle Terralle pis d’élle Grind Rue. Chés tchots is juaint dins l’cour d’éch l’éschole au quatère-cuins.
Mains ch’est él momint itou équ chés coings is meuritent dsur éch con-nassier : compote, gélée à fare édmain. Et pis, chés coin-coin cha y est is ont mis leus lévites d’chés courts-jours, chés marles nougues aveuc du col vert, marron pis gris, chés fémelles marron grises, pis éch blu d’leus miros d’ailes. Chés longs-cris, pis chés courts-cris cha cancante. En dot avoér fat él tour éd tous chés coins, mains pos d’chés racoins, chés érignies is s’y muchent souvint.

GLOSSAIRE
Cancanter : cancaner
Cougnasse : coing
Cougné : coin en fer
Érignie : araignée
Lévite : habit
Meurir : mûrir
Miro : miroir
Nougue : muet
Quite fos : parfois
Racoin : recoin

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>