Contes in picard et dans la joie

 

Contes in picard et dans la joie

Agrandir la photo

Les enfants et les parents ont apprécié les contes, les jeux de mots et l’humour du conteur picard.

Après les petits écoliers de la commune dans la journée, vendredi soir c’était au tour de leurs parents d’apprécier le talent de conteur de Jean-Pierre Semblat.
Depuis un peu plus de deux ans, c’est devenu une habitude, Bichancourt Lecture invite des conteurs pour partager des moments de tradition et de rêve avec les Bichancourtois. Pour la première fois, l’association a souhaité faire venir à la salle municipale le conteur à la barbe blanche.
Revêtu de sa rouillère (la blouse du roulier) de son chapeau, le truculent amoureux de la langue picarde a offert au public pendant un peu plus de deux heures, des contes de l’oralité, sur les gens, sur les animaux, la nature et l’altruisme.
En guise d’échauffement, le conteur a fait jouer ses spectateurs avec les patronymes de tous les jours, trouvés ça et là, et des définitions picardes. « Ch’est-ti Alain Couchant ? nan !….LEVANT », ou encore « Poussent édsur chés peupliers por l’An…GUY ». Et comme pour les enfants, les adultes ont pris du plaisir à écouter le conteur poète et boute-en-train picard qui avoue qu’il est difficile de stopper l’envie de contes des spectateurs : « Les contres c’est comme les accordéons, ça a tendance à s’allonger. »
Dans un autre registre, le 18 mars,

Bichancourt Lecture s’intéressera au thème de l’exclusion.

En costume traditionnel ou presque, Jean-Pierre Semblat a joué avec les mots picards et les noms de famille.

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>