06 mai 2009

Drapieu pis eute ourliflanme (Aisne Nouvelle Parlons picard)

0 Comment

Ecouter le fichier audio

picardieMai, ch’est itou l’mos éd chés drapieux ! Qu’en ravise chés édvaintures éd mairries, d’masons-d’ville, en y vot déclaquer au vint éch drapieu frainchais ; en oblie souvint qu’i l’est conme chés camps éd bléd flouris : blu éch bluet, blainc élle magrite, rouche éch mahon, ésses eutes is ditent qu’ch’est chés coleurs éd Paris aveuc chelle d’élle royeuté au mitan (éch bléd ch’est pus poeutique !). En y vot itou éch l’imbleume éd l’Urope, sin padzous blu pis sés 12 gan-nes étoêles.
En dévrot y rajouter chti d’nos région Picardie (surtoute par chés timps qu’i n’in coeurt !) pis en porrot itou vire batte au vint chti d’nos « payis » pache que, conme él ditent chés Picards quinte en yeus édman-ne » : «Dins qué payis équ tu resses ? », is répon-nent él nom d’leu ville, leu villache. Is ont don dux payis, ch’tchot qui lés a vu évnir au mon-ne, qui yeus a don-né leu lan-ne maternelle (él picard dés fos), pis ch’grind, éd leu lan-ne paternelle : él frainchais. Ch’est itou tchurieux éd pinsier équ chés tchots i n’a quites dizoain-nes d’énées, en zés langeot seur dins dés langerons écore dits drapieux !

Por quére dins ‘légin-ne dourée, en dit équ Marie, quinte sin fius i l’étot tchot, alle méttot séquir sés drapieux dsur ein-ne haisette d’épin-ne, i parot équ ch’est por cha équ chés fleurs d’élle blanque épin-ne is airaint seur ein bon sintimint au cminchemint pis à mésure, ein érlent ! Et portant ch’étot i n’a pus éd dux mil énées !

GLOSSAIRE :

  • Epin-ne : aubépine
  • Erlent : odeur
  • Gan-ne : jaune
  • Haisette : haie (petite)
  • Langeron : lange
  • Magrite : marguerite
  • Mahon : coquelicot
  • Ourliflanme : oriflamme
  • Padzous : fond
  • Payis : village ou ville
[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree