Élle Tus-lés-Sints: PARLONS PICARD AISNE NOUVELLE

4495a

I n’avot-ti ein intérremint… en étot éd seurviche, bin seur ; en laissiot ch’l'éschoïer pis en édvnot éfant éd tchœur aveuc nos noères soutan-nes. À l’fan d’élle chélémon-nie, i né n’a ein qui portot élle crox, l’eute éch bénitchier.

En allot padvant, mossieu l’tchuré qui chuivot li, pis ch’corbillard par drière. En’n'avot quind meume por ein but éd timps, meume chi qu’élle rue alle dévalot por arrivier à Tchot-Veux.
Darnier de profundis et pis en érvnot nus-eutes dins l’carrette-d’chés-morts, par drière, à l’plache d’éch défuncté. Ch’Cadet, pusque ch’étot li qui moénot éch gveu, i l’fasot coeurir in érmontant élle coste ; cha nos allot cha ! en s’débillot pis en értornot dés fos à ch’l'éschole. Vlà, aveuc élle Tus-lés-Sints qu’alle arrive, ch’est dés affares qu’is armontent, pis itou chés gins qu’en a moénés à leu darnière mason conme en dit. Nostalgie qu’en dit !
Souveninches ! ch’est l’momint quinte chés jurs is sont courts, qu’chés feulles is quêtent, d’érvive ésse jon-nesse, chin qu’en y fasot du timps d’où qu’chés défunctés is prindaint leu timps por d’aller rester dins leu darnière catoire, dzous tierre. Qu’is érpostent in paix… in nos attindaint… mains él pus tard possibe, forchémint, nos ons tut nos timps !

GLOSSAIRECadet : un surnom
Catoire : demeure
Chuire :

suivre
Défuncté : défunt
Dévaler : descendre
Es Débiller : se déshabiller
Surpiquet : surnom
Tchot-Veux : cimetière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>