23 mar 2010

Épluquures, plates pis écossins

0 Comment

1vol5En n’épluque pus ! obin alorse pus bécoeup ! Ch’étot souvint d’l'ouvrache matineux. Chés lédgeumes por chés soupes, qu’en ‘n’avot sin peuche gueuche souvint chiqueté, éch coutieu raguisié conme i feut por fare chés plates chés pus tchottes possibe (achteure en a dés économiseux).

I fallot itou épluquer chés gohets sés, qu’en avot laissié pin-ne dins ch’guernier o padzous éch l’avainchée d’tot d’éch bâtimint : cha piquot sés dogts, nus qu’en étot galmites, aveuc dés mans tères pis dsur li ein écourcheu éd grisse toêle, cha sian-nant dés traveux forchiés. En s’seurvot éd chés écossins vuides-làl por allémer éch poêle, aveuc ein-ne torquette éd papier, pis du tchot bos qu’en avot findu dsur éch billot aveuc ein-ne hapiette. Rin n’és perd, rin n’s'éjette, toute i serve : chés épluquures is étaint ércyquées, chelles qu’is allaint dsur éch fémier, pis ésses eutes qu’en don-not fuche à chés lapans, fuche à chés glain-nes, aisons, quinte en n’avot pos d’pourcheu, pache qu’ein-ne bon-ne part éd leu norriture, ch’étot épluquures et pis ieux d’érlavures. Qui qu’ch’est qu’i n’a pos épluqué ein-ne ponme d’ein-ne seule épluquure, tout d’ein-ne pièche ? Qui qui n’a pos fat dés bonhonmes aveuc dés plates éd paturons ? En cope itou l’édbout d’chés verds gohets. En épluque écore, chés glain-nes quinte en inyeuve chés buhots obin quinte en cope chés pleumions dsur

chés toêles. A proupos d’épluquures, Molière i dit dins chés  »Fenmes qui saitent toute » : « J’a bécoeup pusse quér, por mi, qu’en épluquant chés herbes – Alles aroutent mau chés noms d’aveuc chés verbes ! ». Conme quo, cha n’est pos nouvieu d’épluquer !

GLOSSAIRE :
Arouter : accorder
Chiqueter : hâcher
Ecossins : pieds de haricots écossés
Mau : mal
Pleumion : bourre
Raguisier : aiguiser
Tère : tendre
Torquette : tortillon

[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree