Fan d’ein-ne énée, écminchemint d’ein-ne eute !

an

Neuél, cha i est ! I né n’a qu’is ont bu, ri, mingé, canté – I né n’a qu’is s’sont ércueillus à minut – Is n’a qu’is ont brait, ont yeu frod… En n’a pos core défini qu’i feut édjà pinsier à l’An : broqueton fémé, blainc boudin, pouille éd godinieu, o pos grind cose.

El prumier d’l'An, nos ferons-ti core él tour por avoèr nos tchotte dringuée (quites pièches), dés étrénettes à croquer, dés groches galettes, du cafoué, la goutte, dés chrises à ieu éd vie, dés pron-nieux au van et pis dés becs dsur dés vielles fidjures ploain-nes éd rainiures, éd rayures éd viézerie, dés nononques à guernons, à barpe, à fauberts qui putent él toubaque, à fémer, mains itou à priiser, à chiquer. I né n’a d’z'eutes qu’en lés airot bin imbrachées dsur leu bouque (mains chut ! ch’est ein artique conme i feut ichi !). Pis en porra canter : Au guignel élle Mère Michèle, éj vos vos par ein tchot treu, qu’vos mingez du bon wâtieu, qu’i fuche bis, qu’i seuche blanc, j’éne m’in irai toudis point sans ! Au guignel ! En cantera pétète ouchi : Bon-ne énée, bon-ne énée bon-ne sainté, d’éch pus profond d’nos tchoeur fasons in él sohait. Obin core : Dux mil neu i l’a moru… dux mil dix i l’est évnu, ch’est-ti vrai qu’en in voéra él but ? 2009 i s’in va, 2010 l’est padvant nus-eutes, quo qu’ch’est qu’en va-ti n’in fare

?

GLOSSAIRE :

Broqueton : brochet

Chrises : cerises

Dringuée : étrennes

Étrénettes : fines gaufres

de l’An

Fauberts : favoris

Guignel : gai Noël

Pouille éd godinieu : dinde

Pron-nieux : pruneaux

Rainiures : rides

Viézerie : vieillesse

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>