25 jan 2010

In picard, i n’a quasimint lés meumes timps, motes pis person-nes qu’in frainchais. Quites différinches quind meume aveuc él Frainchais : pos d’passié simpe (en use él passié compousé), pis l’aussiliaire por chés timps compousés ch’est l’aussiliaire avoèr seulemint, janmas ête. Éj – te (obin tu) – i – alle (obin a) – nos (obin os) – vos – is pis raremint alles obin (as) por chés person-nels. En use fachilemint souvint d’éch sugjontif présint obin imparfat. Ch’est conme éch veurbe qui chuit si, i l’est li toudis au condichion-nel. Cha, cha fat équ quinte chés tchottes tiêtes blon-nes obin noères picardes is écritent in frainchais, cha don-ne : j’ai monté en haut du grenier – si j’aurais su que c’était aussi difficile… En va m’dire n’yeus apprindez pos l’picard ! bin justémint si, quinte is voéront d’z'eutes lan-nes : inglais, allemand, is sairont qu’i n’a dés différinches conme cha itou d’ein-ne lan-ne à l’eute !
Ch’est don ein-ne tchotte jumlastique qu’éd conjudjier in picard : éj sus – is airaint – qu’en l’peuche – i l’airot té – euchez – s’avot démêlé. En treuve écore itou chin qu’en appalle dés timps surcomposiés : i l’airot yeu té contint d’vos vire ! Adon, in picard, en put tout d’chuite

savoèr chi qu’en est inhui, édman, hiér ; chi qu’en reuve, qu’en cmande et pis ch’resse conme dins ch’z'eutes lan-nes.

GLOSSAIRE
Adon : donc
Airaint : auraient
Airot té : aurait été
Edman : demain
Euchez : ayez
Fourmizon : conjugaison
Inhui : aujourd’hui
Peuche : puisse
S’avot démêlé : s’était coiffé
Sus : suis

[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree