L’Aisne Nouvelle : Article : PARLONS PICARD – Zés vlà chés biêtes éd…

 

PARLONS PICARD /
Zés vlà chés biêtes éd chés longs-jurs

Jean-Pierre Semblat, notre chroniqueur picard.

I n’a des biêtes qu’is nos veultent du bien, conme chés biêtes du Bon diu, chés mouques à mié qu’is travalltent por nus-eutes pis i n’a chés eutes insèques, cheutes qu’is nos veultent du mâ ! Dsitout qu’chés caleurs is arrivtent nos sons maqués !

Qu’en copche chés blatures, pis vlà él prumier invahichemint : chés biêtes d’orache, cha s’ met à coeurir dsur vos bras, vos ganmes équ cha dévient l’infier. Chés portant dés rudes tchottes biêtes qu’en zés vot à poein-ne. Chuitent chés pux d’éüt qu’en ramache chi qu’en va dins ch’herpe, cha passe padzous vos habillures, pis cha met dins vos plos : vos chointure, vos coeuchettes vos maillout, cha dégatouille, cha déminge. En dit qu’él miux ch’est d’matte du vinaigue obin d’ieu éd colongne. Vos ez-ti dés biêtes d’élvache ? ouais éh bin vos airez dés mouques : mouquettes, mouquerons, mouques éd mason, mouque à l’vian-ne, bleuse, verde, gan-ne… éne laissiez toudis érin à leu portée, is iront édsur apreus avoér té dsur ein bousat éd vaque obin ein-ne séris défunctée. I n’a coére chés mouques au vinaigue qu’is arrivtent dsur tut chin qu’i n’a ein-ne miette d’alcool éddins. I n’a chés papilions namites, chés alimintaires pis ch’z'eutes qu’is maqutent élle loain-ne, chés forrures. I n’a coére chés calin-nes qu’is maqutent chés gohets, chés pucherons, chés frémions, chés tahons, chés hourlons…
Quinte

en va au Québec, cha n’est pos miux, en crot qu’él frod i va avoér fat coeurver chés bétals-làl, bin nan ! i n’a chés noéres mouques qu’en zés vot à poein-ne qui vos maque vos vian-ne, chés mouques à chevreuls et pis chés fameux maringouins équ ch’est ein-ne infestachion ! Vos allez-ti in Afrique ? cha n’est pos core miux vos ez élle mouque du sommél et pis surtoute éch bibache qu’i don-ne él paludimse, i feut allémer dés tortillons pis s’mucher padzous ein-ne moustitchaire. Conme quo, dins chés bétals i né n’a bécoeup éd meuvais, bécoeup éd pos fourt bons, pis seulemint ein-ne tiu tchotte poégnie qu’en put comptier dsur eusses-eutes.


GLOSSAIRE :
calin-ne : charançon
coeurver : mourir
hourlon: hanneton
blature : céréale
plo : pli
namite : mite
maringouin : moustique
biête du Bon Diu : coccinelle
déminger : gratter
longs-jurs : été
bibache : anophèle
tortillon : serpentin

parlonspicard

Article paru le : 19 juillet 2010

L’Aisne Nouvelle : Article : PARLONS PICARD – Zés vlà chés biêtes éd…

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>