02 avr 2009

PARLONS PICARD Cabotan picard : Lafleur

0 Comment

Au jusse momint d’où qu’ch’est qu’en pale éd démintibuler élle Picardie éd sés dépar-témints… qui paraîtrot ! ?

Du picard ! Por qu’est-che, por quo n’in fare ?
Por cheutes qu’is n’in dmindaint, por chés inchiens équ ch’étot élle lan-ne éd leu gramère, por chés jon-nes qu’is ont él drot d’éne n’intin-ne pis d’in lire. Por chés gins qui sont au lon pis qu’is értruveront cha aveuc plaisi. Por cheutes qu’is n’in griboulltent dés mots, dés tchottes éspréchions dsur él cuin d’ein-ne feulle, dsur ein cahii d’éschoïer… Por chés gins qu’is n’sont pos d’par-ichi et qu’is voéront qu’dins chés lan-nes d’oïl él Picard i l’est fin gadrus ! Por cheutes, jon-nes obin moinse jon-nes qui sont au lon : Inglétierre, Québec, Afrique et pis coére.
Porquo fare ? Es rin-ne compte équ nos patron-nymes pis chés iux d’où qu’en vit cha pu ête du picard : Caron, Delcambre…, La Capelle, Le Catelet…
Equ dins nos villes, villaches i n’a éch bos d’la Chocque, ch’quai Gayant, l’rue Maubuée, l’l'Haizette… Qu’en jue in picard, qu’en pâtichon-ne pis minge picard, qu’en put canter, juer, ainmer, reuver, braire, rire in picard.
Vlà, au fil pis à mésure éd chés sanmedis en voéra cha, pis écore dés rébus, ditons, comptines…, pis itou chin qu’vus meume vos édmindrez.

GLOSSAIRE :

Au lon : au loin
Braire : pleurer
Caron : charron
Catelet (Le) : Chatelet
Chocque : souche
Delcambre : Delachambre
Fin : très
Gadrus : vivant
Gayant : géant
Haizette : petite haie
Lux :lieux
Maubuée : mal lavée

Article paru le : 16 février 2009 dans l’Aisne Nouvelle

[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree