PARLONS PICARD Cabotan picard : Lafleur

Au jusse momint d’où qu’ch’est qu’en pale éd démintibuler élle Picardie éd sés dépar-témints… qui paraîtrot ! ?

Du picard ! Por qu’est-che, por quo n’in fare ?
Por cheutes qu’is n’in dmindaint, por chés inchiens équ ch’étot élle lan-ne éd leu gramère, por chés jon-nes qu’is ont él drot d’éne n’intin-ne pis d’in lire. Por chés gins qui sont au lon pis qu’is értruveront cha aveuc plaisi. Por cheutes qu’is n’in griboulltent dés mots, dés tchottes éspréchions dsur él cuin d’ein-ne feulle, dsur ein cahii d’éschoïer… Por chés gins qu’is n’sont pos d’par-ichi et qu’is voéront qu’dins chés lan-nes d’oïl él Picard i l’est fin gadrus ! Por cheutes, jon-nes obin moinse jon-nes qui sont au lon : Inglétierre, Québec, Afrique et pis coére.
Porquo fare ? Es rin-ne compte équ nos patron-nymes pis chés iux d’où qu’en vit cha pu ête du picard : Caron, Delcambre…, La Capelle, Le Catelet…
Equ dins nos villes, villaches i n’a éch bos d’la Chocque, ch’quai Gayant, l’rue Maubuée, l’l'Haizette… Qu’en jue in picard, qu’en pâtichon-ne pis minge picard, qu’en put canter, juer, ainmer, reuver, braire, rire in picard.
Vlà, au fil pis à mésure éd chés sanmedis en voéra cha, pis écore dés rébus, ditons, comptines…, pis itou chin qu’vus meume vos édmindrez.

GLOSSAIRE :

Au lon : au loin
Braire : pleurer
Caron : charron
Catelet (Le) : Chatelet
Chocque : souche
Delcambre : Delachambre
Fin : très
Gadrus : vivant
Gayant : géant
Haizette : petite haie
Lux :lieux
Maubuée : mal lavée

Article paru le : 16 février 2009 dans l’Aisne Nouvelle

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>