PARLONS PICARD – Cugnot quate-pattes

 

cugnole03-abfaeAveuc ein-ne miette d’értard (mains miux vut tardivemint équ janmas amon !), érvlà au momint d’chés fâtes, nos fanmeussse cugnole, coquile, cuignet pis eutes éspréchions. Édpis l’Sint-Nicolas djusqu’à l’An, ch’est l’pâtichon-nerie incontornabe.

Meulée à l’man, obin dins dés meules, tchots, moyins o meume gayants qu’en in cope dés tartin-nes qu’en burre, bin seur. Bécoeup d’boulingeries (à n’in pos mécroère, chés meillieures is n’in font dins l’Vermindos-Sint-Quintinos pis bin pus lon. Pinsons à n’in cminder, à ‘n’acater por nos éfants, tchots-éfants, parintés, pis en put itou n’in fare li-meume, chi qu’i n’a qu’cha qui vos fat plaisi en put core vos invoéyer éch l’érchette. Cha fat partie éd chés wâtieux chélémon-nials picards équ, chi qu’en y ravise bin, i n’sont pos lon d’chés 13 tamiqueries éd Provinche. Nos tchuisine itou alle fat partie éd nos Tchulture. Ah ! j’oblios, dins ch’Tchot Quinquin en in pale : « Por qu’i t’apporte ein-ne coquile, aveuc du chirop qui guile… ». En con-not core pos mal éd gins qu’is n’in font à leu mason, dés fos pus d’ein-ne fornée inter él 6 pis l’30 éd déchinme, pis qu’is n’in distributent à leus voésinache, qu’is n’in font dins ein éstage cugnot o core dins ein-ne mason d’értraite por raccompangner quites légin-nes dsur Neuél : élle fameusse Naissainche. Étrénettes à l’An, pichon él prumier d’avri, aignieu à chés Pasques, flan à l’œillette ilà, wâtieu battu, flan au libouli, et pis tout chin qu’i l’est pus local. N’oblions pos d’où qu’nos sonmes [(meume chi

qu'en est dins l'Aisn-ne (ju éd mots !)] et ravisons à fare vive chin qu’en a éd miux in matchière éd gastrolonmie picarde. Chés arnécdoques équ vos ez, vos povez toudis nos lés invoéyer, en ‘n’aira ébsoin por décrire quite cose éd pus lon là-dsur quinte en aira ein momint. Pis surquez bin chi chés jurs is n’rallongtent pos core, pache qu’vlà édjà équ Luche alle a passié, is n’vont pos tarder à raugminter du seut d’ein-ne puche, mains ilà, ch’est core ein-ne eute cose !

 

GLOSSAIRE :
gayant : grand                
mécroère : douter  
érchette : recette
tamiquerie : dessert    
Provinche : Provence  
fornée : fournée
pichon : poisson            
œillette : pavot     
libouli : lait boulli           
surquer : surveiller  
seut : saut                       
puche :

puce

This entry was posted in Articles et textes. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>