11 fév 2011

PARLONS PICARD – Ein eute mos i cminche

0 Comment

3552298962_e8f8d4d116 

« Févérier, févériout, n’ingèles pos més tchouts !» «Févérier, éd chés mos él pus tchot, mains bin souvint éd chés mos él pus frod ! » Ch’est itou élle candeleur à d’où qu’l'hivier i passe o rprind ridjeur, pis qu’chés jurs is rallongetent d’ein-ne heure.

Chuit Blaise équ Patrick R. i dit « Tchot Blais, i nei ! Rétons couqués, nos srons bénais ! » Agathe alle nos promet « dés oégnons grous conme dés gattes » ; pis core élle Valintin : « Chi m’don-nes pos t’bouque, don-nes-mé étte main ! » et pis core ésses eutes, dés Gleude, cheutes qui bagueneudent o core Mathias qu’i l’est à glache.
Mains févérier, ch’est itou pronmesse : dés moénets canteux à zizique qu’cha s’met à canter : élle lutron-ne toute in heut d’ein abe, d’éch noérmerle qui rapprind ésse canchon tout douchemint padzous quite buchon. D’chés marles éd gris-moénéts qu’is porchuitent chés fémelles. D’éch pinchon qui l’ércminche él cminchemint d’ésse canchon : «Pirlouït rintintin… » sins értreuver la fin. Chés perque-chés-neiches is amoutent él but d’leu nez por vire chi ch’est él momint d’s'amoutrer.
Chés marles éd coulons is balitent aveuc leus tcheues in tornint alintour d’chés bielles aveuc leus gaves « gave-éd-coulons ». Cha n’est pos core la fin, ch’n'est pos core él cminchemint ! Ch’est inter lés dux ! Cha balinche, cha bastchule. En n’a pos core inyeuvé éch maintieu, en n’a pos core indossié élle casaque. En fat itou él compte éd chés courts-jurs : chés marquants is ont souffère éd chés neiches, chés peuves éch cauffache yeus a maqué chés écolonmies qu’is

n’avaint pos ; cheutes qu’is n’avaint pos d’ouvrache, is n’in cachent toudis, chés jon-nes is déprimtent, chés viux s’déblamintent ! pis nus-eutes, quo qu’en fat por qu’cha voiche émiux ?
dins chés achuchons, dins nos ouvrache, dins nos villache, dins chés quartchiers ? En vos l’édmin-ne, pache qu’édman, ch’est core itou ein jur, ein eute jur, mains ein jur quind meume ! Équ cha n’a érien à vire aveuc chin pus heut, él picard i l’est souvint pus riche qu’él frainchais qui dit tout seul, bin, in picard en dit « in part mi, in part ti, in part li, in part nus eutes… »
En sait, alorse qui qu’ch’est qu’i l’est abaindon-né. En vos l’érdit core, por cheutes qu’is ont du mâ à comprin-ne toute, acoutez dsur éch sissite aisnenouvelle.fr l’inrégistrémint in frainchais, pis in picard d’élle chrounique-làlle, cha put aidier !

GLOSSAIRE :

Blais : Blaise     
nei :neige
bénais : bien aise                 
gatte : jatte
lutron-ne : grive musicienne             
s’amoutrer : apparaître
gave-éd-coulon : gorge-de-pigeon   
voiche : aille
és déblaminter : se lamenter            
achuchon :

association

L’Aisne Nouvelle : Article : PARLONS PICARD – Ein eute mos i cminche

[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree