25 nov 2011

PARLONS PICARD / Hayures o hayes | Aisne Nouvelle

0 Comment

 

Jean-Pierre Semblat est insatiable dès qu'il s'agit de parler picard.	(Photo : Gaël HERISSE)

 

Devos (érnard in flamind) i dit qu’i n’a pos quére chés hayes pache que cha srot dés muralles aveuc dés hours pis des fourdriniers, bin seur.

Raymond i dit équ ch’est dés murs, cha érsian-ne à chés érfinds qu’en a dins nos tiête. Éddins i n’a capernotiers, aronches, aglacia… À quo qu’cha sert dés hayes ? Ch’est dés cope-vints, bin seur quinte i souffèltent, à don-ner du bos por és cauffer, à avoér aupreus éd li dés perques, dés ranmes à gohets, à tchots pos, por ésculpter ein-ne borlette éd marcheux ; itou por chés confitures séhus, gratte-tchul, catelain-nes ; coudriers pis nosettes ; en y cuéllera dés simpes por fare d’élle tisan-ne : épin-ne, tillu… Bin ouais, pache qu’en laissot (laisse souvint ein abe tus lés quites mètes). I n’est pus ilà él timps d’où qu’en tressot chés basses branques por rin-ne éch passache éd chés biêtes impossibe, mieux équ dés fils-à-picots ! I n’a itou chés tchottes hayes équ nos ons alintour éd nos gardin. Por cha i ‘né n’a éd dux sortes : cheutes qu’is veutent équ cha pousse rade, équ cha lés muche : alorse en a dés thuyas pis eutes parels, mains qu’audbut éd quites énées, quinte en zés raccorchies en dirot dés ésquelettes sins vian-ne. Obin, mains cha pousse émoinse rade, i n’a chés trohin-nes, chés bitaclés is sont pus bieux, éd l’épin-ne attinchion à ch’fu invlimeux, d’élle pasque qu’a s’talle conme i feut à s’mode, éd l’ivette parellemint. L’probleume, quind meume, aveuc chés hayures, hayes pis eutes haisettes, ch’est qu’i feut zés raccorchir, dés fos érplainter quinte él frod i l’a toute cuit por ein-ne espèche pus ingélife. Et pis surtoute, chés hayes is sont ein-ne értnue : d’chés tierres, d’éch ieue, cha jouque inséques, osieux, plaintes… is y vitent in achuchon conme i l’airot dit l’eute, mains sins pérsidinche pos pus qu’éd préséhinche !

GLOSSAIRE
hour : houx
fourdrinier : prunelier
érfind : cloison
capernotier : fusain
aronche : ronce
aglacia : acacia
perque : perche
borlette : bâton
gratte-tchul : cynorhodon
catelain-ne : mûre
coudrier : noisetier
simpe : plante médicinale
fil-à-picots : barbelé
sins vian-ne : décharné
trohin-ne : troène
invlimeux : bactérien
haisette : petite haie
bitaclé : panaché
ivette : if
ingélife : gélive
jouquer : loger
préséhinche : priorité

[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree