Extrait du Courrier des lecteurs de la revue trimestrielle de l’oralité LA GRANDE OREILLE

Extrait du Courrier des lecteurs de la revue trimestrielle de l’oralité LA GRANDE OREILLE

(Sur sollicitation de celle-ci à JPS comme très ancien lecteur)

Titre du n° 55 : ‘’15 ans de Contes’’ de novembre 2013 – Possibilité d’obtenir aussi les anciens n°S

Lecture et abonnement recommandés aux parents avertis, aux éducateurs,

aux curieux et amateurs d’oralité, aux enseignants aussi bien sûr.

Très solide comité scientifique international

La revue était largement présente au Festival du Conte du Québec en cette fin octobre 2013

Marie-Lise Frère (M.L.F.) – Semblat

née native rue d’élle Liberté (59)

défunctée à Haïti in loein-ne mission !

 Qu’est-che qui put treuver ein-ne fenme virtueusse ?

Alle vut bin pus équ chés pindérloques.

Alle est conme ein batieu marquand, alle amoène sin pan éd lon.

Alle s’éyeuve édvant qu’él diape i n’euche mis sés coeuches, don-ne à mier à lés sien-nes.

Alle chointure éd forche sés roeins, alle indurchit sin bros

Sin quinquet éne s’étoeint pos él lon d’élle nut.

Alle mat élle man à s’quénoulle, pis sés dogts is tien-ntent sés can-nettes.

Alle tind ésse man à ch’malhéreux, alle avanche sin bras à ch’clabeudeux.

Alle est arvêtue éd forche pis éd gloére, pis alle rit du lin-neman.

Alle ouvère ésse bouque aveuc sapienche, pis dés diries aimabes parltent dsur ésse lan-ne.

Alle vélle à chin qui s’passe dins s’mason, éne minge pos éd pan éd truan-ne.

Sés fius, sés files is s’étampissent, pis élle disent binhéreusse ; és n’honme i s’éyeuve, pis l’couvére éd leudes.

 

I n’a dés files qui ont ein-ne fachon virtueusse ; mains ti, tu zés dépasses tertoutes.

Récompinsez-élle-lé du frut d’és n’ouvrache, pis qu’à chés portes sin dévouemint élle louche.

Intchien-nes éd la Bibe