Mézières-sur-Oise / Traditions en fête Un dimanche typiquement picard

Afin d’innover, les membres de l’association « Culture et loisirs macériens » ont organisé une journée typiquement picarde.
Pour animer l’événement, Jean-Pierre Semblat, conteur agitateur culturel picard, était accompagné de Robert Lamouret, un musicien et fabricant d’instruments picards, comme l’épinette, la cornemuse et la guitare picarde. François Pery, enseignant la cornemuse au conservatoire de Beauvais (Oise), a également fait le déplacement. Ils viennent des associations Tertous Gadrus et de l’atelier de l’Orphéon de Beauvois-en-Vermandois.
Le midi, un repas composé de divers mets picards était dégusté (ficelle picarde, tarte au maroilles et autres). L’après-midi était rythmé par des contes, des chants et des danses picards.
Une façon de concilier de nouvelles manifestations au retour aux sources, à la culture régionale.
A noter que cette journée s’est déroulée en partenariat avec le Conseil régional de Picardie dans le cadre des « Traditions en fête ».

Ecoutez un extrait…

Péronne (conter la bière) 2006

En animation picarde avec la Ghilde des amis de la bière du Nord à la Brasserie
De Clerck à Péronne pour la saison de la bière de Noël. Une animation picarde était prévue par votre serviteur lors du repas de leur Assemblée Générale.
- Animation contes et surtout contes de Noël :
- la Nativité
- Les feux-palindromes éd Neuél MARC LIA LUC ET LEON

Elle tchotte qu’alle disot des gros mots – Neuel vu par ésses eutes – Chés cugnots d’éch boulinger…
Ed 2 heures à 5 heures édmie !

Remise des diplômes du Certificat 2007

Samedi à 11 h 30 , les lauréats de l’édition 2007 du Chertificat de la langue picarde ont été reçus avec les honneurs, dans un premier temps dans la salle de la mairie de Trefcon pour une réception conviviale organisée par l’association étreilloise Tertous Gadrus.
Entouré par les acteurs de la langue picarde, Jean-Pierre Semblat a remercié, pour leur présence et leur soutien, le vice-président de région chargé des Sports, des Traditions populaires et des Loisirs, Olivier Chapuis Roux, ainsi qu’Alain Reteur.
Tous ont rejoint ensuite des lieux sont chargés d’histoire : l’ancienne classe désaffectée avec ses pupitres en bois, son tableau noir et son feu à charbon. Elle crée un attrait touristique en semaine.
L’Ecole du temps passé reprend vie en 1983, avec un maître d’école enseignant la langue picarde à ceux et celles qui le souhaitent, généralement le dimanche matin. Jean-Pierre Semblat colle bien au personnage : l’Eschole Perluette est née.
Le Chertificat d’études a réuni sur les bancs de l’école, le samedi 23 juin, des candidats et candidates qui ont eu l’envie d’apprendre. Les bons élèves ont passé avec succès les épreuves. Comme les anciens, ils ont reçu le fameux diplôme, ce samedi et une invitation à poursuivre l’apprentissage de la langue picarde pour en devenir les ambassadeurs. Félicitations à Hervé Caron , Hervé Coulon, François Pery, José Thevenard et Jean-René Jacob.
Le constat est réjouissant : la langue et la culture picarde attirent toutes les générations, surtout dans les écoles . Pour le premier magistrat de Trefcon, Anic Urier, « grâce à Jean-Pierre notre village de 97 habitants revit ».

Article du Journal l’Union