17 déc 2006

Ch’laignieu et pis ch’leup

0 Comment

 

Elle raison d’éch pus fourt,
i parot qu’ch’est l’mellieure,
En va vos ‘l’amoutrer achteure.

le_loup_et_l_agneau_illustration_granvilleEin blinc aignieu d’l'énée buvot
Dins l’mitan d’ein cours d’ieu.
Ein leup arrive, qui d’fam por seur morot
Et pinsot là treuver dés fos quite boin mourcheu.
 » Qui qu’ch’est qui t’rinds ichi ouchi fourt hardi page,
Dit à l’eute tiu tchottain, éch grind leup verd éd rache.
Te seras puni, por avoèr yeu l’audache
D’avoèr vnu bavioter dins l’mitan d’min bruvache.
- Chire, erpart éch l’aignieu, équ vos grin-ne royeuté
N’ésse mèche pos in grin-ne ire,
Qu’alle veuche putout, chi li plaît, vir
Qu’éj j’én fasos qu’éd boère,
Sins fare d’histoères,
Pus d’vingt pas padzous élle :
Adon, j’én pux, ni janmas én porros
Bourber ichi ein-ne ieu à leup chi bielle !
- Tu l’gadroulles, érprind ch’leup,
Et pis, éj sais, qu’éd mi, t’as mau dit l’eute énée !
- Mais cmint qu’j'airos pu fare, j’n'étos pos core au mon-ne,
Érprind ch’l'aignieu, éj chuche coère, éj catron-ne !
- Chi ch’n'est pos ti, ch’est don tin freure !
- Mais j’én n’ai pos !
- Ch’est don quitezin d’tin tot !
Vos n’avez pos por mi bécoeup d’boins sintimints,
Chés aignieux, chés bergis et pis tus vos grinds quiens.
En m’él l’a dit, i fut don qu’éj m’érvinge.
Cha disaint, au fond d’élle cavée,
Nos leup l’introêne et pis él minge,
Sins pus avint tnir éd procié.

J.P.S. éd TERTOUS GADRUS

[top]
About the Author


Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree