Animation château de Courcelles Soissons 10 avril 2008

courcelle1
Nous avons pu nous régaler par la suite avec Jean Pierre Semblat ardent défenseur de la langue picarde qui nous a expliqué, raconté, CRIEEE, HURLEEEE avec force en picard les anecdotes et fameuses histoires régionales ainsi que quelques explications patronymiques.
Nous avons pu apprendre par exemple que CARLIER était celui qui vendait des charrettes (carètes en picard), que COSSON, était celui qui faisait de l’argent avec du blé (normal vous allez dire) etc.

Jean-Pierre Semblat, 66 ans, est un touche à tout : prof de lettres honoraire, éleveur, jardinier, chroniqueur rural et Picard, mais citoyen du monde !
D’où vous vient votre intérêt pour la langue picarde ? Jean-Pierre Semblat :
« C’est notre langue, celle que nous avons d’abord entendue et certainement écoutée dans le ventre de notre mère. C’est un signe de reconnaissance des compatriotes de notre petite patrie, elle nous permet d’ailleurs de reconnaître nos voisins parents linguistiques qui ont
bien sûr la même langue, mais avec leurs petits particularismes. La diversité est source de richesse, de pluralité, d’échanges, d’état d’esprit et d’intelligence
différente : « Dis-moi la langue que tu parles je te dirai qui tu es ! ».

Toute l’assemblée était pendue à ces expressions toutes plus imagées les unes que les autres, quand tout d’in cop, e’ch directeur du catchô ed courcelles y vin li dir qu’y gueûleu trop fort pout et’zot inviteu. Ben ouai m’in tiot bilout. i m’ a tréteu d’gueûlard cht’i lo,
Enfin, cela n’a pas entaché notre plaisir à écouter par la suite (moins fort, faut dire qu’il avait du coffre le gaillard) toutes ces histoires picardes.

This entry was posted in Evénements & Spectales. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>