Balade contée Pont-L’Evêque 26 mai 14h

Posted in A la une, Articles et textes | Leave a comment

Programme Fête de l’Art 2013

Posted in A la une, Articles et textes, Evénements & Spectales | Leave a comment

Animation à Athies résidence (Somme)

Posted in A la une, Articles et textes | Leave a comment

El 31 d’éch mos d’éüt

Él 31 d’éch mos d’éüt (doube)

En vot passier jusse padvant nus (doube)

Ein batieu qui vnot d’Inglétierre

Qu’i findot l’mer pis chés flots

Ch’étot por bombardier Bourdeaux

Buvons ein coeup, buvons in dux

À l’sainté éd chés anmoureux

À l’sainté d’éch Ro éd Frainche

Du BREN por éch Ro d’Inglétierre

Qui nos a décléré la djerre

Éch capitain-ne d’nos bâtimint (doube)

Fat appéler nos ieutenaint (doube)

Ieutenaint, ét sins-tu chi fort

Dis-mé ét sins-tu d’assiez fort

Por prin-ne éch l’Inglais conte sin bord ? Férgate inglaise

Éch Ieutenaint, fier pis hardi (doube)

Li répond : Seur Capitaine si ! (doube)

Fasez brainle bas à ch’l'étchipache

Éj vas éyeuver ch’pavilion

Qui restra heut nos vos l’jurons !

Éch mâte i don-ne ein coeup d’chifflet (doube)

Cargue chés voéles à ch’papagay (doube)

File éch l’écoute pis vint driére

Laisse portier jusqu’à sin bord

En verra bin qui qu’ch’est ch’pus fort !

 

Torne lof por lof au meume momint (doube)

Nos l’attaquons par sin padvaint (doube)

À coeups d’caignies d’abordache

Dés sabes, piques hardes, mousquétons

Nos l’ons bin rade mis à l’raison.

 

Quo qu’en dira d’éch-dit batieu

In Inglétierre pis à Bourdeaux

Qu’a laissié prin-ne és n’étchipache

Par ein corsaire éd six can-nons

Li n’avot trinte et pis dés bons ? Coeursaire frainchais

Posted in A la une, Articles et textes | Leave a comment

Beauvais (Oise) Chinte tchulturel éd Voésinïu

Posted in A la une, Evénements & Spectales | Leave a comment

Ches Wepes 2012

Dépliant Chés Wèpes du Grand Beauvaisis

Posted in A la une, Articles et textes | Leave a comment

Quo qu’cha yeus dit Semblat Jean-Pierre?

Tonitruant, enthousiasmant, patoisant, MI SEMBLAT

Ma vie passionnée d’enseignante toujours avec mon mari tournés et engagés tous deux dans
ce qu’on appelait :  » la culture populaire » au sein de nos amicales laïques très dynamiques du
Pas de Calais. _
Mon enfance heureuse avec mes grand-parents paysans chez qui je passais mes jeudis et mes
vacances aux travaux des champs avec le rnulet, dans le cabaret avec les joueurs de cartes,
avec un grand- père ñer d’avoir fait de son un instituteur normalien et surtout me parlant
en patois. Quand aux champs, je déduisais les betteraves, ramassais les pommes de terre. Je
liais les bottes de blé, je dressais les petites « maisons

de blé ou d’f<1Voine. Je chargeais à la fourche les bottes sur le chariot qui me rarnenait perchée
au sommet des bottes par les petits chemins , vers la batteuse qui crachait et fumait dans un
bruit assourdissant sous le chaud soleil.
Le travail était silencieux mais quand nous étions enfin assis autour du repas au lard chez ma
grand-mère et que chacun racontait: j’étais heureuse et c’e’tait ma langue natale qui chantait.
Ajoutons à celà 7 cousins mineurs de fond car on était à la tene et à la mine dans mon petit
village natal.

Après de bonnes études et Pexpérience de la guerre; 1′école normale et une directrice qui nous
a fait découvrir Fimmensité de notre tâche éducative, j’ai senti

Voilà ! Mr SEMBLAT, tout ce que vous avez fait REVIVRE dans mon coeur en aussi peu de
temps; cet amour de communiquer aux autres…alors MERCI!!!

Mon mari à 72 ans, renverse’ et tué en collant des afflches, je suis arrivée à la ….. et
j’essaie de continuer d’apporter aux résidents…leur donner 1′envie de CREER c’est à dire  » de
continuer à vivre ». Et vous, vous rn’avez aide’ en me montrant que cela était possible!

 

Posted in A la une, Articles et textes | Leave a comment

Canchon d’chés cabotans amanchée par J.P. Lemoine por orque d’élle barbe qu’alle rit !

Posted in A la une, Chansons et Fables | Leave a comment

Orgue de Barbarie

Posted in A la une | Leave a comment

PARLONS PICARD / Picard core ein coeup ! | Aisne Nouvelle

 

image

Quinte en dit matte du picard, cha put volér dire décrire du picard, o core canter du picard, o core…

Raviser dins ein-ne lisse éd cartons d’ein noteux éd cartons d’orgue d’élle barbe qu’alle rit : vos ez pététe, dsur dés chintaines éd tites, tros quate affares qui peutent passier por du picard :  »Djudjusse aveuc sin viliolon »,  »Elle canchon éd Craon-ne » pis  »Chés rosses éd Picardie ». Vos ez-ti bécoeup d’auberches qui mattent picard dins leu nom conme éch « Cuin minteux » découvért l’eute jur. Vos m’direz, équ dés fos cha n’est pos éch l’abjectif picard qui fat équ chin qu’i n’a éddins i l’est picard. Héreusemint, éd timps in timps, en est surprind, en érchot dés sohaits d’bon-ne énée in picard ; en treuve ein-ne invocachion éd Neuël dins ein jornal éd paroésse (él Bon Diu i comprindrot él picard alorse ?). Dés blasons picards is sortent dés fos dins ch’l'édviserie : « Picard étte mason alle brûle ! – Fuche, j’a l’clef dins m’poque ! » « Ch’est dés Picards tut francs tu ronds, n’font pos d’mangnières, n’font pos d’fachon ! » « Chés francs Picards ! ». Mais itou « Rabour éd Picard (éch Picard i n’rabourot pos drot !) » Souvint, quinte en ouvére sés éralles, en intind ein mot, ein-ne éspréchion, ein-ne phrase d’où qu’i n’a ein-ne tornure in picard : « En vous dira quoi ! » « Il s’a empiérgé ! » En « sort (fachilemint) déhors » ! Parler picard ch’est core miux qu’parler frainchais, ch’est parler aveuc sin tchoeur ! Ch’est fare intin-ne dés sons qui sont d’ichi, en n’a pos, nus-eutes, d »’è » ouvérts. Por nus ein-ne és, ch’est conme ein-ne haye, conme ein nez. Él sins i nos aidiéde à vire éd qué  »é » i n’est tchestchion. I l’est grind timps qu’en s’pinche dsur chés affares-làlle chi qu’en n’vut pos ête édman tertous paréls : ein-ne lan-ne, ein-ne tchuisine, ein-ne canchon, ein-ne habillure qu’alles séront tut partout parélles ; équ rade, en n’sérot pus au miux qu’dés Périsiens, au pire dés Inglos-Saxons aveuc tut chin qui chuit. Él miux ch’est pététe éd don-ner és n’avisse, porquo pos dsur éch sissite éd l’Ains-ne Nouvelle porquo pos itou dsur échti éd www.chespicards.fr. Nos ons ébsoin éd vos idées à vus-eutes Picards éd tus chés cuins d’élle Picardie !

GLOSSAIRE
décrire : écrire
noteux : fabricant de cartons tite : titre
cuin minteux : coin menteur sohaits : vœux
édviserie : conversation
fuche : qu’il en soit ainsi fachon : embarras
rabourer : labourer
és : abeille
haye : haie
pincher : pencher
habillure : costume
rade : vite
avisse : point de vue
rassian-ner : rassembler

PARLONS PICARD / Picard core ein coeup ! | Aisne Nouvelle

Posted in A la une, Articles et textes | 1 Comment